LE POINT

LE POINT

LE POINT 1680 600 Bolero - Cabinet Conseil en Stratégie Digitale et Influence

La loi ne parviendra pas à endiguer les fake news sans l’éducation des citoyens aux manipulations du langage, assure Caroline Faillet, auteur de « Décoder l’info ». Entretien Par .

Le Point : La fake news, élue mot de l’année 2017 par le dictionnaire Collins, est selon vous l’ « ennemi public digital numéro un » . À ce point ?

Caroline Faillet  : En effet, le numérique est aujourd’hui perçu comme un amplificateur du phénomène de désinformation. Il menace nos sociétés de sombrer dans l’obscurantisme en sciences et dans le populisme en politique. Avec le numérique, le consommateur a davantage de moyens de s’informer et d’exprimer son point de vue sur les réseaux sociaux, voire de se mobiliser contre les autorités scientifiques, politiques ou économiques. Du coup, aux yeux du citoyen, l’opinion du quidam vaut autant que celle du journaliste qui a investigué sur le sujet ou de l’expert qui en est un spécialiste.

Retrouvez l’entretien complet en cliquant ici 

Ce site web utilise des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts, pour vous permettre de partager certains articles sur les réseaux sociaux et pour réaliser des statistiques de visites.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires. Ces cookies sont utilisés par notre hébergeur afin de mémoriser sur quel cluster de serveur les tâches du site sont exécutées.
  • 240plan
  • 240planBAK

  • resolution

Refuser tous les services
Accepter tous les services