Le match digital : qui domine le secteur des musées en France ?

Référentiel data - Septembre 2018

Le cabinet Bolero, spécialiste de l’influence du numérique sur les publics, est heureux de vous présenter le match digital des musées en France

Quelques données clés sur les activités touristiques en 2018

Le secteur des musées représente a lui seuls près de 8000 lieux, 40 d’entre eux sont considérés comme de taille nationale (et reçoivent les 27 millions de visiteurs) et parmi cette sélection 18 se concentre à Paris et reçoive près de  18 millions de visiteurs. 

Selon Bolero, l’activité digitale générée par cet ensemble représente près de 2 484 099 mentions sur le Web par an et a donné lieu à pratiquement 2 millions requêtes sur Google en juillet 2018. Les 4 éléments clés à retenir de cette étude sur la présence digitale et les marques référentes du secteur : 

Data-site-musées

Décryptage digital du secteur  

Dans la « digital league » des musées, c’est le Louvre qui remporte la bataille du web. Possédant une forte notoriété (due à son histoire et aux «coups» de communication comme le clip de Jay-Z et Beyoncé en 2018), une bonne visibilité sur les moteurs et une forte recommandation, le Louvre, en bonne position sur l’ensemble des matchs, apparaît même comme le référent du secteur.

À noter la forte notoriété des musées parisiens qui oriente directement les internautes sur leur domaine. Le Louvre, Orsay et Versailles sont mondialement connus et profitent directement de cela. En tant que ville musée, Paris centralise l’offre culturelle déjà mise en avant par l’histoire, le prestige des lieux… et donc concentre la bataille digitale en son sein.

Il est important de noter que si les sites distributeurs, au vu de la forte offre culturelle présente à Paris, bénéficient des meilleures places sur Google, ils sont suivis par les musées. Toutefois, il est possible de distinguer deux catégories :

Les leaders négligents qui s’effacent derrière les sites de distirbuteurs. Les champions du SEO qui bénéficient d’une présence directe sur Google. 

Enfin, sur le web social, ce sont les grands musées qui viennent se positionner en tête dans un secteur fonctionnant par nature sur le retour d’expérience. Une caractéristique accentuant encore la mainmise des mastodontes parisiens.

Si le champ de bataille digital se situe à Paris et ne devrait pas bouger en France, tout n’est pas perdu. En effet, l’offre locale présente au sein de notre pays peut bénéficier de la géolocalisation des recherches et de la dynamique des influenceurs locaux.

N’hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous pour télécharger l’infographie présentant le référentiel data des musées et découvrir qui remporte le match digital.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Fields marked with an asterisk are required.

Ce site web utilise des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts, pour vous permettre de partager certains articles sur les réseaux sociaux et pour réaliser des statistiques de visites.

Paramètrage des cookies

Veuillez accepter l’utilisation de cookies nous permettant de rendre votre visite plus agréable, de réaliser des statistiques de visites, de vous proposer des contenus en rapport avec vos centres d’intérêt et de vous permettre de les partager sur les réseaux sociaux


Google Tag Manger permet d'ajouter des services tiers sur notre site à des fins d'amélioration de l'expérience utilisateur. Sur le site Bolero, il sert uniquement à ajouter le service Google Analytics. Les cookies Google Analytics permettent de mesurer de manière anonyme et agrégée l'audience des contenus présents sur le site et d'en améliorer le fonctionnement. En savoir plus
  • _dc_gtm_
  • _dc_gtm_UA-1515509-49
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Ce cookie nous permet d'analyser votre navigation pour vous proposer des contenus en rapport avec vos centres d'intérêts. En savoir plus
  • mtc_id
  • mtc_sid
  • mautic_device_id

Refuser tous les services
Accepter tous les services