L’ÉCONOMISTE.COM

«Bouleverser un marché», «oser la rupture»... - South Economic Women Initiative - 2 mars 2018

L-economiste.com

Les grands groupes se l’arrachent. Caroline Faillet, l’invitée du SEWI 2018, est netnologue. Comprenez experte du domaine digital. Au sein du cabinet Bolero qu’elle a co-fondé, elle touche à tout: e-réputation, influence, nouveaux business ou digitalisation de l’expérience client. Pour elle, un mot d’ordre: «disrupter votre business model». En d’autres termes: bouleverser un marché en suivant le modèle économique de l’innovation.

«Observer les comportements et les usages, croire en sa vision, oser la rupture, et surveiller son exécution sans relâche» pourrait être sa devise. Une sorte de combat pour l’auteure de «L’art de la guerre digitale», primé en 2017 par l’Académie des sciences commerciales. «Preuve que le créneau est porteur puisqu’en 2006, 1 entreprise IT faisait partie des 10 premières mondiales, alors qu’en 2017, les 5 plus grosses entreprises dans le monde opèrent dans le secteur des technologies».

Liste des plus grosses capitalisations du monde (en bn$)

Pour prendre leur revanche sur les géants de la Silicon Valley, les acteurs locaux ont tout à gagner avec le «physigital», ou quand le monde physique s’imbrique dans l’univers numérique. Parfait pour développer le secteur du commerce, selon elle. Un exemple? L’enseigne américaine Nordstrom envoie à ses clients une notification lorsqu’ils passent à proximité d’un magasin qui dispose d’un produit qu’ils ont ajouté à leur panier sur le site internet. Simple et efficace..

Cliquez ici pour lire la suite de l’article « «Bouleverser un marché», «oser la rupture»…  » sur L’économiste.com