ARBRE DIGITAL | PERFORMANCE CONVERSION

Des visiteurs sur les sites convertis en leads

Il existe 5 types de point de contact de l’entreprise avec ses prospects. L’un de ces points de contact est le recours direct de l’internaute aux espaces de présence de l’entreprise sur la toile : son site web, son application mobile ou encore sa page Facebook. Ce point de contact s’appuie sur la notoriété spontanée de la marque qui est d’emblée recherchée par le prospect, il est donc potentiellement la résultante d’autres contacts préalables avec la marque. Il doit néanmoins être isolé pour permettre de traiter distinctement un levier de performance digitale majeur : la conversion. La conversion n’est pas nécessairement une action transactionnelle (achat en ligne), il s’agit de toute action de la cible qui correspond à l’effet recherché : lecture de vidéo, mise en favori de fiche produit, téléchargement de documentation, partage sur les réseaux sociaux, remplissage d’un formulaire, etc.

L’enjeu pour l’entreprise réside dans sa capacité à ne surtout pas perdre un contact parvenu à son site Internet ou son application mobile, éviter son rebond (le départ de l’internaute après consultation d’une seule page) mais au contraire à l’amener dans un entonnoir de conversion : un ensemble de clics qui aboutit à l’action finale recherchée.

La performance conversion d’un site web va reposer sur la conception de parcours internes au site jouant sur le bon équilibre entre la qualité de l’expérience utilisateur et sa sollicitation par des boutons de « call-to-action ».

Elle requiert aussi le recours à des spécialistes des analytics des sites pour comprendre la réalité des parcours clients via les données analytics, et notamment, où se situent les points de rupture.

Télécharger
l’infographie
« L’ARBRE DE LA
PERFORMANCE DIGITALE

 

Capture

Elle peut nécessiter des A/B testing, c’est-à-dire la comparaison entre deux versions de pages/de boutons/de formulaires en situation réelle pour déterminer celle ou celui qui performera le mieux en matière de conversion. Dans cette famille de leviers de marketing digital figurent les campagnes display qui permettent d’améliorer la notoriété de la marque ainsi que les actions de « remarketing » (par e-mail ou par bannière publicitaire) qui ont pour objectif de repêcher un internaute qui n’a pas transformé et d’augmenter justement le taux de conversion.

La conversion est un chantier permanent, la performance de conversion pouvant sans cesse être améliorée. Elle se mesure donc par des tableaux de bord qui permettent de suivre les progrès mais aussi d’optimiser les leviers d’acquisition des cibles sur le critère de leur efficacité de conversion.