2ème édition du BaroNet BOLERO – STRATEGIES

9,4/20 : note moyenne du moral des responsables digitaux

BARONET BOLERO, CDO

Pour cette deuxième édition de l’étude semestrielle
«BaroNet Bolero-Stratégies»,
la note du moral des responsables digitaux est de
9,4 / 20

  Principaux enseignements

    • Malgré des constats d’amélioration, le moral des responsables digitaux est en baisse par rapport à décembre 2015.
    • Les principaux points de découragement proviennent du manque d’envergure des équipes dont ils disposent et d’une autonomie dans leurs actions qui recule.
    • La baisse est particulièrement forte chez ceux qui ont le plus faible niveau de responsabilité et qui sont vus au travers de leurs compétences techniques ou qui doivent faire de l’évangélisation au sein de leur entreprise.
    • L’implication de la hiérarchie dans le projet digital de l’entreprise, toujours déterminante pour leur moral, est  cependant perçue comme plus forte et ils demeurent une forte majorité à considérer leur fonction comme évolutive et continuent d’envisager l’avenir avec optimisme.

« La responsabilité est liée à la motivation », d’après François Pinochet, co-fondateur du cabinet Bolero. « La note globale du moral des responsables digitaux s’établit à 9,4 contre 11,4, en décembre 2015 : nous sommes donc passés en dessous de la moyenne. L’état d’esprit des responsables digitaux n’est globalement pas très positif, y compris parmi les plus impliqués. Mais on observe une corrélation directe entre le niveau hiérarchique dans l’entreprise,la participation ou non au comité de direction,et leur motivation. Plus ils ont de responsabilité, plus ils sont mobilisés. Cela se retrouve également dans la façon dont ces professionnels se voient : ceux qui se considèrent comme des «geeks»… »

  QUELQUES DATAS A RETROUVER DANS L’INFOGRAPHIE COMPLÈTE A TÉLÉCHARGER … le moral des responsables digitaux 2016

>>> Consulter l’article de Stratégies